Célébrez l’Aid El Kebir à Marrakech

05/04/2017

Tous les pays et peuples musulmans de la planète célèbrent la fête du mouton qui est également connue sous le nom d'Aid El Kebir. Dans des pays musulmans comme le Niger, le Mali, le Bénin ou le Sénégal, cette fête porte le nom de Tabaski, pendant que certains Amazighs de l'Afrique du Nord l'appellent Tafaska. L'histoire veut que la fête du mouton soit une commémoration de la soumission d'Ibrahim, connu sous le nom d'Abraham chez les chrétiens, à Dieu qui lui ordonna de donner son fils en sacrifice. Ibrahim n'a pas hésité à sacrifier son enfant afin de montrer sa soumission à Dieu, pour le récompenser Dieu lui envoya un animal, plus précisément un mouton à donner en sacrifice afin qu'il ne sacrifiât pas son fils. Cet épisode fait d'Ibrahim l'un des modèles de croyance pour les musulmans, le modèle du vrai croyant. Ibrahim, pour les musulmans de Marrakech et du monde, est également le premier musulman et l'un des messagers de Dieu. Le message du prophète Muhammad rappelle les traditions d'Ibrahim et c'est les raisons pour lesquelles les musulmans célèbrent l'Aid El Kebir.

Dates de l'Aid El Kebir

Aussi appelée la « fête du sacrifice », l'Aid El Kebir marque également la fin du pèlerinage. Selon le calendrier musulman, elle se tient tous les ans le 10 du mois de Dhou Al Hijja, qui est le dernier mois de l'année musulmane. Le principe de fonctionnement ou plutôt d'utilisation du calendrier musulman ne permet pas de connaître la date ni à l'avance ni de manière précise. C'est aussi le cas pour les autres fêtes qui sont importantes dans le paysage de Marrakech et du monde musulman en général, comme l'Aïd al-Fitr, le premier jour du ramadan ou encore l'Aïd al-Adha. La principale conséquence est que selon la position géographique, le jour de célébration de l'Aïd El Kebir change en fonction de la position observée de la lune.

Pour cette année 2015 qui correspond à l'année 1436 du calendrier musulman, l'Aïd Al-Adha correspond à la date du 24 septembre avec plus ou moins un jour. Cette fête va au-delà de l'évènement religieux, c'est une occasion pour les familles, les amis et proches de se rencontrer, de partager et de faire preuve de générosité envers les personnes dans le besoin, que ce soit à Marrakech ou dans une autre à forte tendance musulmane, le principe est le même.